Voyage 2012 - Récit - jour 4

4è jour

Gizeh
Bien que le site n'étant qu'à un paté de maison de l'hotel, nous faisons la route en minibus en compagnie de notre guide. Wallid s'occupe des tickets comme il l'a fait tout au long de notre séjour et nous voici devant la facade nord de la pyramide de Khéops, immense et majestueuse comme je me la rappelais.
Malgré l'heure matinale, les vendeurs de souvenirs sont dèjà à l'oeuvre mais pas encore aggressifs. Normal, la journée ne fait que commencer. Nous leur achetons néanmoins quelques babioles pour faire plaisir en espérant être tranquille pour le restant de la journée, mais peine perdue bien évidemment.
Notre première pyramide sur le plateau sera celle de Hetepheres Ière, la maman de Khéops. On y pénétre via une descente comme dans toutes les autres, mais au bout de celle-ci se trouve une échelle moderne qui permet d'arriver à la chamre funebre. Salle très simple de taille très petite, sans aucune décoration. Dans le fond, Une sorte de lit en pierre semble attendre les visiteurs
N'oublier pas le petit pourboire au gardien de chaque tombe, c'est presqu'une tradition.
Pendant ce temps, Maman attend à l'entrée avec WallidPendant ce temps, Maman attend à l'entrée avec Wallid

Pendant ce temps, Maman attend à l'entrée avec Wallid

Sur le chemin de la grande pyramide, on visite les tombbes d'Idou et Qar.
Elles sont magnifiques, si vous passer par là, n'hésitez pas car elles valent vraiment le détour.
Voyage 2012 - Récit - jour 4Voyage 2012 - Récit - jour 4Voyage 2012 - Récit - jour 4
J'aurais aimé en voir d'autres, mais notre guide en a décidé autrement et semble avoir son programme déjà préparé.
Prochain arrêt, le musée de la barque solaire, qui selon moi ne vaut pas la peine. Il faut mettre des chaussons pour effectuer la visite et c'est tout un art de les garder jusqu'au bout. La visite dure 20 minutes sans se presser. Maman nous a attendu à l'extérieur, les escaliers sont assez dur à monter. Elle nous attendra dans la voiture durant la visite de l'intérieur de la pyramide de Khéops.

Et là, c'est l'extase car cette visite est vraiment magnifique, quoiqu"en disent les guides. Arrivés dans la salle funéraire, j'ai emit un son grâve qui résonne dans toute la pyramide. "IMHOTEP" à haute voix, vraiment bluffant. Et que dire des descentes pour acceder aux salles, tout simplement grandiose. On en ressort fier d'avoir franchi l'épreuve de force qu'est le chemin jusqu'à la salle prinipale.

Désolé Wallid pour le retard dans le programme, mais je n'aurait manqué ce spectacle pour rien au monde et surtout pas contre une visite d'un magasin quelconque.

Désolé Wallid pour le retard dans le programme, mais je n'aurait manqué ce spectacle pour rien au monde et surtout pas contre une visite d'un magasin quelconque.

La pyramide suivante est celle de Mykérinos, la plus petite des trois. Il semblerait que nous y étions attendu. En effet, un genre bédouin avec des lunettes Afflelou nous propose une scéance photo avec son chameau ou dromadaire. J'ai jamais su faire la différence, ou en tout cas je ne sais plus qui a 2 bosses. J'attrape une crampe sur le haut de cuisse et même l'animal en rit. Grr, pas grâve. La récré arrive. Et effectivement, la visite se termine ici ou presque, car le rendez-vous avec le minibus se fait juste devant un magasin de souvenirs. pas bête du tout ces Cairottes.
Bref, après quelques querelles internes on finit par acquerir de belles cartes postales.

-Pas cher, moustache ! un autre ?
-Yalla, à l'hotel !

Avant de rentrer, un de mes souhaits sera tout de même réalisé: La pyramide de Djédefrê à 20 KM au nord de gizeh. Normalement fermée au public, nous avons pu, moyennant une petite somme, faire une petite incursion sur le site de fouille. Un spectacle étonnant et assez dangeureux, car cette pyramide est en train de s'éffondrer sur elle-même.

Pour terminer la journée, Wallid tentera une dernière arnaque : Un déjeuner dans un resto local juste à coté d'un magasin de coton (chemise, polo...........) mais là, c'en est trop et lui répond poliment que nous avons déjà réservé le déjeuner à l'hotel, ce qui est vrai, promesse faite au cuistot de la piscine.
Après un instant de réflexion et un coup de fil à Aton (tiens, un revenant) il nous propose d'annuler le rendez-vous piscine.

Faut quand même oser, l'adrénaline commence à monter et lui réplique sechement non.

Là, il se dit qu'il n'arrivera plus à nous prendre un sous de plus et abandonne.
Sur la route, Aton fera quand même une dernière tentative, mais sans plus de résultat.

Arrivés à la piscine, le maitre des lieux nous accueillent avec un large sourire et se souvenant de notre promesse, s'empresse de nous apporter les cartes.
C'est là que je me réjoui d'avoir refuser l'invitation de Wallid, car j'ai jamais manger de sandwich aussi bon de toute ma vie, un vrai délice. Couché dans un transat au bord de l'eau, le plateau posé sur les genoux par le cuistot, et une bierre à portée de main....LE PARADIS.
Nous profiterons du restant de la journée pour ce reposer dans ce havre de paix et se baigner.

Le soir venu, nous ferons une petite promenade dans le souk et une petite halte pour prendre un thé au café Fichaoui, une institution au Caire mais fichtrement enfumée par les pipes a eau.

Et voila, première partie du voyage terminée. on prend les dernières photos et on fait les bagages.

Bye Bye Cairo. Louxor, nous voilà !!!  Bye Bye Cairo. Louxor, nous voilà !!!

Bye Bye Cairo. Louxor, nous voilà !!!

Juste une petite dernière anedocte au moment de quitter les lieux le lendemain matin. A la réception, je demande notre note, et j'ai un petit pincement au coeur à la vue du papier que l'on me présente avec enormément de chiffres dessus; mais soulagement après explication, il s'avera que c'était en livres égyptiennes soit 8X plus.

J'avais un peu chaud sur le coup et venait de perdre le peu de bronzage acquis jusqu'ici.

page suivante

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :